Guitares classiques


Les guitares classiques sont nommées ainsi en opposition avec les guitares électriques ou folk. Elles ont été fixées dans leur forme actuelle depuis le 19e siècle, sur le modèle des instruments créés par le luthier espagnol Antonio Torres. Les guitares classiques sont d'ailleurs, pour cette raison, également appelée « guitares espagnoles ».


Guitares classiques : pour les puristes

  • Les guitares classiques sont dites « acoustiques », car le son n'est pas amplifié par l'intermédiaire d'un micro, mais grâce à une caisse de résonance. Celle-ci se compose d'une table découpée dans un bois tendre qui peut être de l'épicéa ou du cèdre, et d'un fond qui, lui, est en bois dur (palissandre, acajou ou érable par exemple). Le manche comporte une touche qui permet d'obtenir les différentes notes. La tête des guitares classiques abrite le mécanisme destiné à régler la longueur des 6 cordes.

 

  • Globalement, l'apparence extérieure des guitares classiques est très similaire à celle des autres guitares. Mais c'est le matériau utilisé pour les cordes qui lui donne réellement son identité. À l'origine, les cordes des guitares classiques étaient en boyau. Par la suite, elles ont été réalisées en nylon, les 3 cordes basses étant filées avec de l'argent ou du nickel. Cette particularité représente la plus grosse différence qui existe entre les guitares classiques et les guitares folk ou électriques qui ont, elles, des cordes en métal.

 

  • Le répertoire associé aux guitares classiques est extrêmement vaste. Paganini ou Bach composèrent pour la guitare classique. Brassens s'accompagna presque exclusivement de cet instrument. Les guitares classiques sont également utilisées pour la musique romantique espagnole ou les musiques brésiliennes comme la bossa-nova.